Comment poser des tuiles en bois ou faîtières ?

La pose d’un faîtage est une intervention indispensable lorsque l’on construit une toiture. Cette opération assure de nombreux avantages à la maison. Il est possible de réaliser soi-même la pose des tuiles en bois ou faîtières en respectant les différentes étapes nécessaires aux travaux.

Le service de professionnel qui connait son métier est plus sur, il vous suffit de demander un devis en ligne sur http://www.pose-tuile.fr/ pour vous en rendre compte que c’est moins cher.

 

Les différentes phases à suivre pour poser un faîtage

Avant de commencer l’intervention, on doit choisir le faîtage que l’on souhaite poser. On a le choix entre 2 catégories de faîtages. La première appelée faîtage à sec, est une rangée de tuiles spéciales à emboîter qui s’accompagnent de fixation. La seconde solution détaillée dans ce petit guide se fait avec des tuiles unies et scellées avec du mortier.

La pose des faîtières à blanc débute par la mise en place de la première faîtière puis d’une rangée de plusieurs tuiles afin d’identifier l’emplacement idéal où l’on doit déposer le mortier. Lorsque l’on a étalé le mortier, on doit poser les faîtières une à une. On peut également façonner les faîtières si l’on souhaite bénéficier des embarrures qui sont des joints réguliers.

Pour bénéficier d’une grande étanchéité de faîtages, on peut y ajouter un mortier plus gras sur l’intégralité de l’ouvrage. La finalisation de la pose se fait lorsque toutes les faîtières ont été posées sur le lit de mortier.

 

Les principaux avantages des tuiles en bois ou faîtières

Le faîtage est une intervention très utile assurant l’étanchéité de la future couverture ainsi que la solidité de la charpente. Si l’on souhaite poser du faîtage, il existe plusieurs modèles adaptés à la couverture. On peut choisir :

  • Le faîtage en tuile traditionnelle bâti au mortier et recouvert d’un closoir.
  • Le faîtage en tuiles industrielles est un matériau ayant une forme spécifique facilitant sa mise en place.
  • Le faîtage pour un toit de chaume est une bande de terres argileuses. On peut y planter des Iris pour que les racines assurent la fixation.
  • Le faîtage en zinc est souvent utilisé lors de la construction d’une toiture en ardoise.

Le faîtage est un ouvrage capable de joindre 2 versants d’une toiture. Son rôle est d’assurer la robustesse de la couverture tout en garantissant son étanchéité.

 

Obtenir un devis en ligne